Les Sénateurs entament cet après-midi l'examen de la réforme du droit d'asile en procédure accélérée.

Car si l'Europe se cherche un front commun pour gérer l'afflux de migrants dont certains relèvent du droit d'asile, chaque pays est pour l’instant libre d’arbitrer avant d’attribuer le statut de réfugiés tel que le prévoit la Convention de Genève.

A Paris où ils sont des dizaines à attendre cette décision administrative dans des tentes sous le métro ou le long de la Seine, Mathilde Dehimi est allée à leur rencontre.

manuel valls pour une réforme du droit d'asile
manuel valls pour une réforme du droit d'asile © reuters
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.