Une nouvelle école à Arles pour libérer les enfants de la pression scolaire. Les éditeurs d'Actes Sud Jean-Paul Capitani et Françoise Nyssen l'ont imaginé de bout en bout, après le suicide de l'un de leur sept enfants.Accessible à tous, à des tarifs qui varient en fonction des revenus des parents, cette école privée a ouvert à la rentrée en septembre, dans les locaux de leur maison d'édition. C'est une école où les enfants apprennent avant tout à être heureux.

Le reportage de Lauriane Delanoë

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.