Plus de 5 millions de personnes ont fui leur pays, un quart de la population syrienne. Parmi eux, Kahtan, 27 ans aujourd'hui, a fui Deraa, la ville où la révolte contre le régime a commencé.

Des combats intenses et des bombardements qui n'en finissent pas dans la Ghouta Orientale. Après avoir pu pénétrer en plein territoire rebelle, l'armée syrienne a réussi a isoler les deux grandes villes de l'enclave, Douma et Harasta, dimanche. 

Plus de 1.100 civils ont été tués depuis le début de l'offensive lancée par le régime de Damas, depuis trois semaines, selon l'OSDH. Et depuis sept ans que le conflit syrien dure, ce sont 340.000 morts recensés, les bombardements, les armes chimiques, les attentats, Daesh : les Syriens souffrent d'une guerre qui n'en finit pas.

Kahtan est réfugié statutaire, il bénéficie d'une carte de séjour pour dix ans. En danger à Deraa car opposé au régime, il arrive à Paris en mars 2014 sans parler un mot de français en arrivant ici.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.