"Mais qu'est ce que j'ai fait pour avoir un enfant comme toi !" Les mots de parents qui peuvent marquer toute une enfance, puis une vie d'adulte, quand elle se répète.

"Les mots qui font mal", une campagne de sensibilisation sur les violences verbales, faites par l’Observatoire de la violence éducative ordinaire - OVEO, et Stop VEO, Enfance sans violences et l’agence Publicis Conseil
"Les mots qui font mal", une campagne de sensibilisation sur les violences verbales, faites par l’Observatoire de la violence éducative ordinaire - OVEO, et Stop VEO, Enfance sans violences et l’agence Publicis Conseil

L'observatoire de la violence éducative ordinaire, ainsi que "Stop VEO enfance sans violence" lancent la 1ère campagne grand public de sensibilisation sur l'impact des violences verbales prononcées par les parents dans l'éducation de leur enfant. Elle s'intitule : "les mots qui font mal". Et elle s'accompagne d'un petit film-témoignages diffusé à la télévision et sur les réseaux sociaux. La campagne cherche bien sûr à faire réfléchir sur les pratiques éducatives des parents.

Gilles Lazimi est médecin, coordinateur des campagnes contre les violences éducatives ordinaires :

A force de s'entendre dire qu'il est nul, l'enfant risque de l'intégrer. Pour l'aider à devenir un adulte épanoui, il ne faut pas utiliser de mots durs, mais des mots qui aident et qui encouragent.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.