Echange autour des métiers manuels
Echange autour des métiers manuels © MaxPPP / V.GENIN

L'apprentissage des métiers de l'artisanat réunit enfants et personnes âgées. L’âge des animateurs : 80 ans en moyenne et tous du métier... 70 années séparent les petits des grands. Le but, le partage et la transmission du savoir-faire des métiers manuels.

Un des objectifs de l'association "l'outil en main" c'est le rapprochement des deux générations avec de vrais outils, dans de vrais ateliers. Un lieu de rassemblement. Les retraités, qui donnent de leur temps, sont des professionnels.

Electriciens, menuisiers... Si ils sont là, c'est aussi pour que les métiers de l'artisanat ne se perdent pas.

Pour les enfants, c’est un nouveau monde, hors des consoles vidéos ou de l'ordinateur. Durant la semaine, pendant leur temps libre, ils viennent profiter du savoir-faire de Raymond, 85 ans, menuisier de son métier. Ce "papi bricolo" est retraité et dispose de temps libre. Il est là pour apprendre aux enfants de se servir "des outils manuels". Il insiste sur la notion de "transmission", car c'est comme ça que Raymond a appris le métier. Il vient ici "pour le plaisir d'être avec les gosses".

Y en a qui arrivent ici, ils savent même pas ce que c'est qu'un marteau ou une scie

Amaury, un des petits stagiaires, n'était pas convaincu au départ. Après avoir poussé la porte de l'atelier, et appris à connaître les bénévoles et les métiers, il trouve ça "génial". Alain, un autre des papis bricolos, est là pour leur apprendre deux choses : "la patience et la précision". Il y a plusieurs raisons à sa présence aux ateliers mais l'une d'elle est plus importante..."Je trouverais dommage de mourir avec ce que je sais faire" confie t-il.

Pour les retraités comme pour les enfants, le plus important c'est de partager de bons moments, ensemble, malgré le fossé des générations.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.