La mairie de Paris signe une campagne à l'attention des supporters avec le slogan "Le prix d'une passe n'est pas celui qu'on croit".

Les noms des footballeurs sont parfois liés à des scandales de prostitution comme actuellement plusieurs membres de l'équipe espagnole. Mais c'est une campagne à l'attention des supporters que la mairie de Paris avec le slogan "Le prix d'une passe n'est pas celui qu'on croit". Car contrairement aux derniers grands évenements sportifs en Allemagne ou au Brésil, en France, le client est désormais sanctionnable.

Un reportage de Mathilde Dehimi

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.