C'est une plateforme d'expérimentation unique au monde : « PhénoField » a pour objectif de sélectionner les plantes les mieux adaptées au changement climatique, celles qui tolèrent le mieux la sécheresse.

L'équipement a été inauguré hier par Arvalis l'Institut du Végétal, à Ouzouer-le-Marcher dans le Loir-et-Cher.

Les capteurs de Phénofield viennent scanner les plantes pour étudier leur réponse à la sécheresse.
Les capteurs de Phénofield viennent scanner les plantes pour étudier leur réponse à la sécheresse. © Radio France / Nathalie Fontrel
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.