Le projet de loi Santé fait son retour lundi à l'Assemblée en deuxième lecture. Pour mettre la pression sur le gouvernement, tous les syndicats de médecins appellent à la grève aujourd'hui, une journée "santé morte" contre, notamment, la généralisation du tiers payant.

La morgue du Vancouver General Hospital
La morgue du Vancouver General Hospital © CC Vancouver Coastal Health

Un autre petit article de la loi santé fait polémique : celui sur les soins funéraires. Il interdit de dispenser ces soins chez le défunt et prévoit une nouvelle réglementation pour les thanatopracteurs.

Par ricochet, cette mesure permettra, si elle est adoptée, de mettre fin aux discriminations contres les malades du Sida ou d'hépathite. Mais cela ne plaît pas à tout le monde

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.