Notre reporter Grégory Philipps s'est rendu dans cet État ravagé par les flammes depuis plusieurs jours. Il en a ramené des images impressionnantes.

Les flammes surplombent toujours une bonne partie de la Californie
Les flammes surplombent toujours une bonne partie de la Californie © Radio France / Grégory Philipps

Depuis jeudi dernier, des milliers d'hectares ont été dévastés par le feu, une trentaine de personnes sont mortes. Et ce n'est pas terminé.

Entre Paradise et Oroville, la route est bordée de paysages enflammés :

Plus de 4000 pompiers sont mobilisés. Les soldats du feu de Californie reçoivent des soutiens de tout l’est américain. Notre reporter Gregory Philips a suivi une brigade de l’Oregon.

Le capitaine Larry Dean et ses hommes ont entamés une course contre la montre : débroussailler le plus rapidement possible les abords de ces ranchs et de ces maisons encore intacts avant que le feu ne s’approche :

Le feu est par là, à loin d’un kilomètre et demi. On va sans doute mettre un camion devant chaque bâtiment. La plupart des habitants ont évacué, mais maintenant on va essayer de sauver leurs maisons.

Auparavant l’unité du capitaine Dean était à Paradise, cette ville entièrement dévastée par les flammes. Là, il s’agissait de retrouver des corps dans les ruines encore fumantes, dans les maisons ou les voitures abandonnées. Luis, 12 ans chez les pompiers, n’avait jamais vu ça :

Le feu peut bouger très rapidement. Vous pouvez courir… le feu court plus vite que vous. (…) Autant de destructions dans une ville, je n’avais jamais vu ça.

L'équipe
  • Grégory PhilippsGrand reporter, envoyé spécial permanent de Radio France à Washington
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.