Un reportage de Jean-Philippe Deniau

C’est un procès inédit qui s’ouvre aujourd'hui à Nancy : celui d’un détenu qui, en 2004, avait torturé et tué le jeune homme qui partageait sa cellule. Depuis, l'auteur de ce meurtre a été condamné à 27 années de réclusion.

Mais aujourd'hui, c'est le directeur de la prison qui comparait devant le tribunal correctionnel pour homicide involontaire.

La justice lui reproche de n'avoir pas pris suffisamment de précautions pour éviter un tel drame.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.