Test grandeur nature pour 90 poids lourds venant de Portsmouth au Royaume Uni. Reportage à Ouistreham.

Ramon, chauffeur poids lourds en transit avec son chargement de produits de puériculture entre Portsmouth et Caen-Ouistreham
Ramon, chauffeur poids lourds en transit avec son chargement de produits de puériculture entre Portsmouth et Caen-Ouistreham © Radio France / Radiofrance/Delphine Simon

A quelques jours du Brexit, le port de Caen-Ouistreham redevient une frontière. 20 0000 entreprises françaises doivent se préparer au Brexit avec ou sans accord, si elles ne veulent pas perdre du temps aux frontières.  Le gouvernement expérimente la "frontière intelligente", autrement dit la dématérialisation des formalités de douane. 

A Calais, ce nouveau système de transit est testé jusqu'à la fin du mois à la sortie du tunnel sous la Manche, mais aussi sur la côte normande, au port de Caen Ouistreham. Le troisième port transmanche de France  voit passer 1 million de passagers et 250.000 véhicules légers par an. Dans le même temps, 100.000 poids-lourds effectuent la traversée entre Portsmouth et Ouistreham, à raison de trois rotations par jour. Reportage à l'arrivée d'un ferry de la Britany Ferries. 

Delphine Simon 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.