Après plus de 60 ans à bécher et à planter salades, oignons et radis, René Kersanté, 76 ans, cède ses quatre hectares de champ au milieu des immeubles.

Son exploitation, la dernière du genre, sera remplacée par une ferme bio pédagogique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.