Un plan Vigipirate adapté, moins statique, a démarré il y a une semaine à Paris.

Il n'y a plus d'agents en permanence devant les grands médias.

Les missions des CRS ont été modifiées après une série d'arrêts maladie au sein de la profession.

Et les policiers se déploient désormais en patrouilles « dynamiques » pour pouvoir intervenir sur des zones bien plus étendues.

le plan vigipirate s’adapte aux nouveaux risques
le plan vigipirate s’adapte aux nouveaux risques © reuters
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.