Un reportage signé Ariane Griessel

Alors que s'achève la série des prix littéraires avec le Prix Interallié aujourd'hui et le Goncourt des lycéens demain, focus sur l’autre bout de la chaîne : le pilon.

C'est là que sont détruits chaque année des millions de livres, et pas seulement de vieux ouvrages poussiéreux.

Si, pour les amateurs de lecture et les écrivains, le pilon est un drame, il est une nécessité pour les maisons d'éditions.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.