L'attentat de Nice, c'était il y a tout juste trois mois.

Une femme se tient devant le mémorial de l'attentat du 14 juillet 2016, à Nice.
Une femme se tient devant le mémorial de l'attentat du 14 juillet 2016, à Nice. © Reuters / Eric Gaillard

François Hollande se rendra demain à Nice pour rendre un hommage national aux victimes. C'est la première fois qu'une telle cérémonie est organisée hors de la capitale. Il s'agit d'une réponse à la demande familles endeuillées. Les noms des 86 victimes décédées seront lues, et autant de roses blanches déposées par des lycéens niçois.

Le soir de l'attentat, quelques 30.000 personnes, se trouvaient sur la promenade des Anglais. Beaucoup étaient venus en famille, et des enfants et des adolescents ont été victimes ou témoins de l'attaque. Trois mois plus tard, comment sont ils suivis ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.