Les premiers propriétaires viennent de signer leur compromis de vente. Le projet de Roubaix est expérimental sur le principe "plutôt que de construire du neuf, autant rénover du vieux, voire du très vieux."

Romain se tient dans son futur salon, presque tout est à refaire dans sa maison
Romain se tient dans son futur salon, presque tout est à refaire dans sa maison © Radio France / Mathilde Dehimi

Le constat de la ville de Roubaix est simple et calqué sur l'expérience de Liverpool : il y a 5 000 logements vacants à Roubaix, pour beaucoup très abîmés et autant de demandes pour des logements sociaux.

Aidées par la Fabrique des quartiers, la douzaine de familles retenues répondent toutes aux critères : être primo-accédant, éligible à l'accession sociale et rester six ans minimum sans louer le bien. Dans plus d'un an, après de lourds travaux de rénovation financés par les propriétaires avec des aides de l'Etat et de la région, les maisons pourtant très vétustes seront entièrement rénovées avec des performances thermiques attendues.

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.