Après l'échec d'APB, cette nouvelle plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur doit permettre de ne plus avoir recours au tirage au sort.

Parcoursup doit remplacer la plateforme d'orientation et d'inscription, APB, très décriée
Parcoursup doit remplacer la plateforme d'orientation et d'inscription, APB, très décriée © Maxppp / Bruno Levesque

Les élèves devront formuler dix vœux, non classés. Leurs professeurs de terminale donneront un avis sur chacun de leurs vœux et les établissements de l'enseignement supérieur auront accès à leurs notes, leurs dossiers. La nouvelle plateforme Parcoursup était présentée en avant-première ce week-end au salon Post Bac Ile de France, à la Grande Halle de la Villette à Paris.

L'inscription sur Parcoursup démarrera lundi 22 janvier pour les élèves de terminales. Mais le site est accessible dès aujourd'hui pour permettre aux utilisateurs de se familiariser.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.