Illustration des conséquences du décret migratoire de Donald Trump qui devait entrer en vigueur aujourd'hui, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis.

Un groupe de demandeurs d'asile, deux hommes, une femme et un bébé franchissent illégalement la frontière des États-Unis vers le Canada près de Saint-Bernard-de-Lacolle.  21 février 2017.
Un groupe de demandeurs d'asile, deux hommes, une femme et un bébé franchissent illégalement la frontière des États-Unis vers le Canada près de Saint-Bernard-de-Lacolle. 21 février 2017. © Getty / Allan Woods / Toronto Star

Lors de son reportage, Frédéric Carbonne a rencontré deux homes yéménites qui quittent les Etats-Unis à cause du décret de Donald Trump :

Je ne pensais pas qu'il serait élu mais maintenant j'ai peur qu'on nous renvoie au Yémen.

Son ami Moustafa a fui la Syrie en 2012. Son visa aux Etats-Unis a expiré l'an dernier :

J'ai essayé d'avoir une vie meilleure, de m’installer aux Etats-Unis mais nous ne sommes plus désirés ici. Je cherche un endroit où nous serons protégés, où on nous serons traités comme des êtres humains.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.