Des bateaux électriques et sans permis accessibles à tous pour naviguer dans les villes. Cette nouvelle activité de loisirs connaît de plus en plus de succès, notamment à Paris où la location de ce type de bateaux existe depuis 2014. Reportage sur le bassin de la Villette dans le 19e arrondissement.

Sur le canal de l'Ourcq, on peut louer des bateaux électriques et sans permis pour découvrir Paris sous un autre angle
Sur le canal de l'Ourcq, on peut louer des bateaux électriques et sans permis pour découvrir Paris sous un autre angle © Radio France / Vanessa Descouraux

Ce sont des petits bateaux électriques, à la coque rouge, qui enchaînent les allers et retours dans le bassin de la Villette. On vient ici en amoureux, entre amis ou en famille pour naviguer le long du canal de l’Ourcq. Pas besoin d’avoir le pied marin : ces bateaux sans permis sont très faciles à manœuvrer. Il suffit juste de respecter quelques règles de sécurité : "En dessous du volant, il y a les gilets de sauvetage et il y a un notre numéro d'urgence au cas où vous auriez un problème." 

"C'est la première fois qu'on monte sur ces bateaux, on a vu ça sur Internet, du coup on a voulu essayer, expliquent Marie et Jésus. On est Parisiens, on passe l'été à Paris, c'est sympa, on se sent un peu en vacances. On a un petit panier pour prendre l'apéro."

Marie et Jésus, des Parisiens, voulaient donner un petit air de vacances à leur été dans la capitale
Marie et Jésus, des Parisiens, voulaient donner un petit air de vacances à leur été dans la capitale © Radio France / Vanessa Descouraux

La location d’un bateau électrique coûte entre 40 et 70 euros de l’heure en fonction de sa taille. Cette manière originale de découvrir Paris et ses environs attirent de plus en plus de touristes : "J'ai ma sœur et mon beau-frère qui habitent en région parisienne, raconte Anne-Frédérique, une auvergnate en vacances à Paris. Ils avaient envie de me faire découvrir cette petite expérience de voir, le long des quais, des monuments qu'on a pas l'habitude de voir avec les modes de transports habituels. Je fais la balade avec mes deux enfants qui ont pu manœuvrer un bateau pour la première fois."

La société Marin d’eau douce loue ces bateaux depuis quatre ans à Paris. Et c’est un véritable succès, les clients doivent réserver plusieurs jours à l’avance, explique Jean-Baptiste Duquesnoy, l’un des responsables de l’entreprise : "On est sur un support électrique qui plaît beaucoup, c'est un peu dans l'air du temps et puis surtout, c'est facile. Quelqu'un qui n'a jamais fait de bateau est capable, en cinq minutes, de comprendre comment ça fonctionne, de gérer sa balade et de contrôler son bateau comme un vrai capitaine." 

Les bateaux électriques sont arrivés également à Strasbourg
Les bateaux électriques sont arrivés également à Strasbourg © AFP / Frédérick Florin

Après Paris et Meaux en Seine-et-Marne, la société Marins d’eau douce veut exporter son activité dans d’autres villes de France. Cet été, elle s’est installée à Strasbourg avec une douzaine de bateaux électriques qui sillonnent désormais la capitale alsacienne. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.