Que reste-t-il de la révolution syrienne ? 300 000 morts et des milliers de disparus, mais ce peuple qui s'est soulevé contre le régime de Bachar Al Assad.

"J'ai le droit de jouer", sur les murs de Homs.
"J'ai le droit de jouer", sur les murs de Homs. © La mémoire Créative

Depuis 2011, les opposants au régime Al-Assad ont inondé les réseaux sociaux de vidéos, de dessins, de slogans anti-régime.

Un flot massif de documents qui risquait de tomber dans l'oubli mais c'était sans compter sur Sana Yazigi, une Syrienne opposante de la première heure, qui est devenue la voix de la révolte après avoir créé un site internet qui rassemble des milliers de photos, vidéos, tableaux de cette révolution. Un travail d'archive artisanal pour l'histoire : La Mémoire Créative.

Photo source : voir l'album complet sur Facebook.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.