Sur les 2000 satellites actuellement en orbite, près de 800 sont dédiés à l'observation et la surveillance de la Terre. Si le rôle de ces satellites met tout le monde d'accord, il n'existe pas de partage des données généralisé... Jusqu'ici.

Illustration d'un satellite en orbite
Illustration d'un satellite en orbite © AFP / JOHAN SWANEPOEL / SCIENCE PHOTO / JSW / Science Photo Library

Les données que ces satellites recueillent servent à mieux gérer les ressources, à détecter les pollutions mais aussi à comprendre et gérer les effets du changement climatique. Mais faute de standardisation, les données sont parfois difficiles à croiser. C'est pour remédier à ces lacunes que la France a voulu créer un Observatoire spatial du climat, inauguré ce lundi matin par Emmanuel Macron lors de sa visite au Salon de l'aéronautique et de l'espace au Bourget.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.