"Marche et crève" : c'est ainsi qu'on pourrait résumer le procès qui commence aujourd'hui aux assises de Paris et qui durera jusqu'au 25 septembre.

Les accusés sont 4 anciens légionnaires du 2ème régiment de parachutistes de Calvi. Poursuivis pour avoir frappé et empêché de boire par 38 degrés l’un des leurs lors d'un exercice à Djibouti pour l'obliger à continuer en mai 2008. Cela avait coûté la vie à Matus Talas, jeune légionnaire slovaque.

Sur le banc des accusés, deux des quatre anciens légionnaires seront présents: un lieutenant français et un caporal roumain. Les deux autres, un chilien et un mexicain, sont en fuite.

Tous sont poursuivis pour "violences volontaires en réunion, ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Un procès qui devrait lever le voile sur les pratiques dans la Légion étrangère.

Visa pour l'image 2015 N°7 -EDOUARD ELIAS : "La légion étrangère en République Centrafricaine"
Visa pour l'image 2015 N°7 -EDOUARD ELIAS : "La légion étrangère en République Centrafricaine" © EDOUARD ELIAS Getty (Images Reportage)
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.