Durant cinquante ans le pays, sous dictature militaire n’a pas eu l’occasion de se divertir. Le seul cirque de Birmanie a disparu il y a trente ans.

Du jeudi au samedi, les Birmans peuvent assister au spectacle du Shwe Daung Circus
Du jeudi au samedi, les Birmans peuvent assister au spectacle du Shwe Daung Circus © AFP / Ye Aung Thu

Les jeunes birmans n’en connaissent que ce que leur en ont raconté leurs grands-parents. A l’occasion de l’ouverture politique du pays, depuis le début de 2016, un Français, Régis Michel, ancien journaliste, a tenté l’aventure de créer un nouveau cirque dans ce pays. L’expérience dure depuis plusieurs mois et les Birmans y prennent goût.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.