Depuis 2015, l’association française des victimes du terrorisme, l’AFVT, aide les victimes à soigner leurs traumatismes grâce au projet Phoenix qui propose des stages encadrés par des psychologues spécialisés.

Venues de toute la France et de Belgique, une dizaine de personnes sont réunies cette semaine en région parisienne pour participer à ce programme thérapeutique. Dans un cadre apaisant propice à la résilience, un hôtel en pleine verdure, ces victimes du terrorisme peuvent partager leur histoire à travers des groupes de paroles et des ateliers artistiques. Cinq jours de thérapie collective pour essayer de soigner les blessures psychologiques.

A l’issue de ce stage thérapeutique, près de 70% des participants parviennent à surmonter leur traumatisme.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.