Des conditions chaotiques devant la préfecture de Nanterre...

Préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre
Préfecture des Hauts-de-Seine à Nanterre © AFP / JACQUES DEMARTHON

Des demandeurs de titres de séjours qui dorment devant le bâtiment... 600 tickets d'accès distribués chaque jour, certains revendus au marché noir.

Des demandeurs qui doivent attendre des heures avec la crainte d'être finalement refoulés à l'entrée, avec le spectre in finé de devenir "contre son gré" sans papier.

La Cimade, association qui vient en aide aux étrangers dénoncent ces conditions et souligne que la situation est identique devant de nombreuses préfectures de France.

La Cimade, qui voit dans ces conditions d'accueil, un moyen de décourager ceux qui réclament des papiers.

La préfecture a promis il y a une semaine, de nouveaux aménagements pour fluidifier le traitement des dossiers.

Sur place, Laurent Grolée constate que rien n'a changé

► Un dossier à retrouver sur le site de France Inter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.