Les femmes sont les premières touchées par la crise
Les femmes sont les premières touchées par la crise © MaxPPP

Dans les zones sensibles, les femmes sont les premières touchées par la crise, selon un rapport du Haut Conseil à l'Égalité remis ce jeudi à Najat Vallaud-Belkacem, avec 44 propositions à la clé.

Les chiffres sont implacables : une femme sur deux est sans emploi, soit 5 % de plus depuis la crise de 2008, dans les zone dites "sensibles". Quatre femmes sur dix sont, par ailleurs, à temps partiel (contre un homme sur 10), et une femme sur quatre est en situation de pauvreté.

Des inégalités sont également observées dans l'accès aux soins : 27 % de femmes ont renoncé à des soins contre 18 % d'hommes, et les femmes sont deux fois plus exposées à l'obésité. Ce jeudi après-midi, le Haut Conseil à l'Égalité remet un rapport alarmiste à la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud Belkacem, avec 44 propositions à la clé.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.