Des militants écologistes préparent une action anti-charbon d'une ampleur inédite en Allemagne, et prévoient de bloquer des mines de lignite de la Ruhr. Rencontres avec deux jeunes activistes allemands, mobilisés contre les énergies fossiles.

25 ans tous les deux, porte-paroles du mouvement Ende Gelände, Benno et Nike veulent en finir avec les énergies fossiles et, particulièrement en Allemagne, le lignite
25 ans tous les deux, porte-paroles du mouvement Ende Gelände, Benno et Nike veulent en finir avec les énergies fossiles et, particulièrement en Allemagne, le lignite © Radio France / Ludovic Piedtenu

C'est une action anti-charbon d'une ampleur inédite qui se prépare en Allemagne : 4 à 6.000 personnes venues de 50 villes européennes sont arrivées, ces derniers jours, dans la Ruhr. Ces militants écologistes ont installé un campement tout près d’un immense gisement à ciel ouvert. Ils veulent bloquer une ou plusieurs mines de la région et exiger la fin de l’exploitation du lignite, ce charbon de mauvaise qualité encore largement utilisé en Allemagne. Notre correspondant à Berlin, Ludovic Piedtenu a rencontré deux jeunes porte-paroles du mouvement. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.