Un reportage de Delphine Simon

Vrai ou faux, les propos de l’ancien ministre centriste Jean-Louis Borloo à propos du Pacte de Croissance européen. A la demande de François Hollande, le texte prévoit entre autre d’injecter 120 milliards d’euros dans l’économie pour contrebalancer la rigueur budgétaire. François Hollande présente cela comme une de ses victoires à l’arrachée, ce que conteste Jean-Louis Borloo. « Il n’y a pas un centime de plus dans le pacte de croissance », dit-il.

Quel crédit apporter à ces déclarations de Jean-Louis Borloo ?

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.