Le sujet inquiète de plus en plus... Le nombre de commotions cérébrales chez les rugbymen amateurs ne cesse de progresser de saison en saison.

Jeune garçon s'entraînant au rugby
Jeune garçon s'entraînant au rugby © Reuters / Rupak De Chowdhuri

L'Observatoire médical du rugby se réunit pour la première fois ce jeudi à Marcoussis, dans l'Essonne. L'ambition est de trouver des solutions pour mieux prévenir ces blessures qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé des joueurs.

► ALLER PLUS LOIN | Les commotions cérébrales, fléau du rugby amateur

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.