Un reportage de Jade Peychieras.

Aujourd’hui, c’est la journée des câlins. On commence à avoir l’habitude, chaque année, de voir des gens dans la rue avec une pancarte « free hug » à la main, qui proposent à des inconnus de les prendre dans leurs bras.C’est une journée qui avait étéinventée en 1986 par un pasteur américain pour remonter le moral de ses fidèles. Parce que oui, c’est prouvé scientifiquement : les câlins sont bons pour la santé. Ils permettent de réduire la tension artérielle, le stress, de lutter contre la déprime.

Pour aller plus loin que la simple accolade, il existe des « ateliers câlins »: la « câlinothérapie ».

Jeune femme proposant des "free hugs" (câlins gratuits) dans la rue
Jeune femme proposant des "free hugs" (câlins gratuits) dans la rue © corbis
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.