Bono, le chanteur de U2, tenait les propos suivants au congrès du Parti populaire européen à Dublin le 6 mars dernier :

Selon Bono, près d’1 jeune sur 4 en Europe n’a pas de travail : vrai ou faux?

le medef renonce à aligner le régime d’assurance chômage des intermittents
le medef renonce à aligner le régime d’assurance chômage des intermittents © reuters

Ce n'est pas tout à fait vrai. Au 1er janvier 2014, selon l’institut Eurostat, l’Union européenne comptait 5,56 millions chômeurs âgés de moins de 25 ans. Cela correspondait à un taux de chômage moyen d’environ 24% dans les 28 pays européens. En Irlande, le pays natal du chanteur de U2, c’est même 26%.Ces chiffres sont très proches de ceux que mentionnent Bono, mais cela ne veut pas dire qu’un jeune sur 4 en Europe est au chômage.

Car tous les jeunes ne sont pas des actifs, autrement dit tous ne sont pas à la recherche d’un emploi ou n’en exercent pas un.

Pour les statistiques, un jeune, c’est une personne qui a entre 16 et 24 ans. Or dans la grande majorité, à cet âge-là, les jeunes font des études, ils sont en scolarité. En réalité, seul un tiers des moins de 25 ans fait partie de la population active. Ce n’est donc pas 1jeune sur 4 qui est au chômage, mais 9% des jeunes en Europe.

Bono se trompe, mais à sa décharge, cette erreur est très courante, et après tout, il est chanteur et non homme politique ou statisticien.

Il est vrai que le chômage des jeunes c’est très difficile à mesurer, et que la méthode fonctionne bien pour les adultes, mais beaucoup moins pour eux. Au passage, elle n’est d’ailleurs pas non plus très fiable lorsqu’il s’agit des seniors. Cela donne des chiffres assez alarmistes et dpar conséquent, d’autres baromètres sont à l’étude, explique Eric Heyer, économiste à l’OFCE :

A noter que certains pays, comme l’Allemagne ou l’Autriche ont un chômage plus faible que la France. A l’inverse, les pays du sud, l’Espagne, le Portugal ou la Grèce, ont des taux encore plus élevés.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.