Déchets
Déchets © Radio France

Selon la dernière étude d’Eurostat, chaque Français a produit en moyenne 511kg de déchets en 2014. C’est mieux qu’en Allemagne ou au Danemark, et c’est surtout mieux que les années précédentes. Mais les Français ont encore une belle marge de manœuvre.

Eurostat , le statisticien officiel de l’Union Européenne, publie ce mardi une grande enquête sur la gestion des déchets municipaux (ceux produits par les ménages, petites entreprises ou établissements publics qui sont collectés et traités par les services municipaux) au sein des 28 États membres. Depuis 2007, la production de déchets municipaux par personne est en baisse constante au sein de l’Union, et s’établit désormais en-dessous de son niveau du milieu des années 1990.

Une poubelle de 511 kilos par Français

La France a, elle aussi, pris le bon chemin. Après un pic de production de déchets en 2007 (543kg / habitant), la tendance est à la baisse. En 2014, selon les derniers chiffres publiés ce mardi par Eurostat, chaque Français a ainsi produit en moyenne 511kg (contre 517 en 2013, et 523 en 2012).

Le détail avec notre reporter Julie Piétri.

Comment expliquer cette diminution régulière de nos déchets ? Les raisons sont assez simples : Opération Stop Pub sur les boîtes aux lettres depuis 2004, lutte contre le gaspillage alimentaire, mais aussi mesures de tarification incitative, qui concernent onze millions de personnes, et ont permis de réduire de 30 à 70% les ordures ménagères . Par ailleurs, l'interdiction des sacs en plastique à partir du 1er juillet 2016 devrait aussi apporter de l'eau à ce "moulin vertueux". La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal , a confirmé ce lundi que les décrets d'application seraient publiés le 31 mars.

Un enjeu environnemental et économique

Dans son dernier rapport annuelpublié en février 2016, la Cour des Comptes soulignait la nécessité de mieux optimiser la gestion de nos déchets, qui coûte dix milliards d’euros par an. Par ailleurs, les erreurs de tri ont un coût estimé à 40 millions d'euros rien que pour la filière emballage.

Selon les Sages de la rue Cambon, pour améliorer le recyclage des déchets, il faut ainsi clarifier les consignes et moderniser les centres de tri. Pour comparaison, il y a 253 centres de tri en France (soit un pour 250.000 habitants) contre 80 en Allemagne (soit un pour un million d’habitants) alors que les résultats en matière de recyclage sont bien meilleurs outre-Rhin.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Les chiffres de l'ADEME sur la gestion des déchets en France en 2015

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.