"Et si la France cavalière envahissait l'Europe".
"Et si la France cavalière envahissait l'Europe". © Smail Azri/Wostok Press / Smail Azri/Wostok Press

En lutte depuis novembre contre la hausse de la TVA à 20 % au 1er janvier 2014, le monde de l'équitation ne désarme pas. Des manifestations sont prévues à Paris, Strasbourg, Nantes mais aussi à Bruxelles, Luxembourg ou Stuttgart.

Et puis Turin, Barcelone, La Haye... Après deux manifestations parisiennes en novembre et une opération escargot début décembre, le mouvement prend de l'ampleur.

Le gouvernement ne bouge pas car c'est pour se mettre en conformité avec une directive européenne que la France va appliquer ce nouveau taux de TVA qui va donc passer de 7% aujourd'hui à 20% dans une dizaine de jours. Aujourd'hui, les représentants de la filière saisissent leurs montures pour déposer, à l'Elysée, une pétition de 50 000 signatures. L

Le message est simple à comprendre : selon eux, la hausse de la TVA va provoquer la fermeture de 2 000 centres équestres et la perte de 6 000 emplois. Il y a une solution, la désobéissance : si le gouvernement reste sur un taux réduit de TVA, ce sera à la Cour de Justice Européenne de trancher.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.