Une benne à ordures remplie de rats : c'est le contenu d'une vidéo choc tournée par un éboueur parisien et dévoilée ce lundi 21 janvier. La mairie assure avoir pris des mesures dès septembre, mesures jugées insuffisantes par les syndicats.

Après la vidéo choc d'un éboueur, les rats sont de nouveau sous le feu des projecteurs
Après la vidéo choc d'un éboueur, les rats sont de nouveau sous le feu des projecteurs © AFP / Philippe Lopez

La scène a été filmée le 9 décembre, mais dévoilée ce lundi par nos confrères du Parisien. Se confronter à des rats squatteurs de poubelles et agressifs, c'est le lot quotidien des agents de propreté depuis un an. Sans compter, s'inquiètent-ils, qu'avec la montée des eaux de la Seine, les rats risquent de se montrer lors de la décrue dans les jours qui viennent.  

Y'a-t-il une prolifération des rats ces derniers mois à Paris ? 

Dans cette vidéo, ils sont suffisamment nombreux en tout cas pour mettre en péril la santé et la sécurité des éboueurs, estime Christophe Deparis, secrétaire général adjoint du syndicat Force Ouvrière des personnels de la ville : "Les sac poubelles bougent tout seuls, les rats sont dedans !" Les rats ne se contentent pas de festoyer dans les poubelles, ils n'hésitent plus désormais à montrer leur museau dans les parcs et les jardins, comme le constate Catarina Gonzalves, concierge depuis quatre ans dans un immeuble en bord de Seine dans un quartier huppé : "Ils ont rongé tous les tuyaux du jardin, pour la qualité de vie, on s'interroge, il faut que quelque chose soit fait !" 

Pour la mairie, la balle est dans le camp du citoyen. Pour Mao Peninou, adjoint au maire chargé de la propreté, jeter ses restes de pique-nique dans une poubelle fermée ou éviter le dépôt d'ordures sur la voie publique sont des solutions plus efficaces que les pièges à rats actuels : "C'est dû au changement de la réglementation sur les raticides et aux capacités de résistance biologique du rat." En septembre, la mairie avait débloqué 1,5 million d'euros pour tenter de venir à bout des six millions de rongeurs. D'autant qu'ils ne sont pas tous aussi mignons que Ratatouille, le plus célèbre des rats parisiens créé par Pixar.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.