Depuis mardi, les presque 3 millions de Palestiniens ont enfin accès à la 3G délivrée par leurs propre opérateurs. L’accès aux fréquences a été freiné pendant des années par l’autorité militaire israélienne qui occupe la Cisjordanie. C’est pourtant un important levier économique. Reportage dans la ville de Ramallah.

 À Ramallah, un Palestinien utilise l'application Azmeh sur son smartphone, une application développée pour aider à la navigation des automobilistes.
À Ramallah, un Palestinien utilise l'application Azmeh sur son smartphone, une application développée pour aider à la navigation des automobilistes. © AFP / ABBAS MOMANI
L'équipe
  • Etienne MoninJournaliste, correspondant de Radio France à Jerusalem
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.