Des détenus libres de se promener dans les couloirs ou de sortir en promenade quand ils le souhaitent, c'est ce que vivent 185 détenus de la maison d'arrêt de Villepinte-en-Seine.

Maison d'arrêt de Villepinte
Maison d'arrêt de Villepinte © Maxppp / Philippe De Poulpiquet

Le 26 septembre dernier, la prison a inauguré son module "Respecto" pour 20% de ses détenus. Le principe : des conditions de détention plus souples, mais en échange, ils s'engagent à participer à des ateliers, à se lever le matin, et à la moindre dérive, ils sont exclus.

Ce modèle, venu d'Espagne, est déjà expérimenté depuis deux ans au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan dans les Landes. C'est la première fois qu'il est mis en place en Île-de-France, avec pour objectif de faire baisser la violence.

Rémi Brancato a pu visiter en exclusivité ce module et rencontrer certains détenus concernés

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.