Il est l'un des plus grands couturiers français: Christian Dior est mort il y a 60 ans jour pour jour et une expo lui est consacrée au musée des Arts décoratifs.

Toute sa vie y est retracée, de ses débuts de galeriste à la création de sa propre Maison en 1947, la Maison Dior. Le musée réalise des records d'entrée, preuve que l'héritage laissé par Christian Dior est immense. 

A l’intérieur, le décor est volontairement sombre. Les murs noirs ne sont éclairés que par des spots, pour mieux mettre en valeur les 300 robes qui habillent les allées Des robes dessinées par Christian Dior ou ses successeurs, Yves Saint-Laurent en tête, et toutes portées lors des défilés. Avec notamment le vêtement phare du style "New Look", mouvement crée par Christian Dior. Une révolution dans la période d'après-guerre.

Dans les années 50, il devient vite incontournable, multiplie les couvertures de magazine. Christian Dior symbolise alors le renouveau de Paris. Son image est aussi associée à la cosmétique, la maroquinerie ou le parfum. Il est le premier à sentir qu'il peut toucher un autre public à travers ces produits. Et preuve qu'il reste indémodable : en à peine 4 mois, déjà plus de 400.000 visiteurs pour l'exposition  Tout simplement un record de fréquentation pour le musée des arts décoratifs.

►► Christian Dior, couturier du rêve, au musée des Arts Décoratifs jusqu'au 5 janvier.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.