Un reportage de Sophie Souchard

A Paris, la ville commence à s'organiser face au flux de migrants.

Dans le 19ème arrondissement, un lycée désaffecté est occupé par quelques centaines de migrants depuis début août, pour la plupart exclus du campement de La Chapelle.

Au Bois Dormoy, migrants expulsés de La Chapelle. Paris 18ème.
Au Bois Dormoy, migrants expulsés de La Chapelle. Paris 18ème. © Radio France / Ismaël Hallissat

Les salles de classes ont été transformées en dortoirs de fortune, quelques cartons au sol en guise de matelas, mais au moins, ici, les réfugiés sont à l'abri. Ils bénéficient des nombreux dons des habitants du quartier en matière de nourriture, de médicaments...Jusqu'à présent, l'occupation du lycée Jean Quarré était illégale, mais la mairie de Paris a décidé de normaliser la situation pour faire de ce lieu un centre d'hébergement provisoire.

Sophie Souchard s'est rendue sur place.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.