nouveaux rassemblements de "bonnets rouges" contre l'écotaxe
nouveaux rassemblements de "bonnets rouges" contre l'écotaxe © reuters

Ils étaient entre 15 et 30 000 le 2 novembre 2013 à Quimper. Depuis, les bonnets rouges se font moins entendre. On aurait pu imaginer qu'ils présenteraient une liste aux élections régionales mais ils n'en ont rien fait à cause de l'hétérogénéité du groupe. Un mélange d'agriculteurs, de salariés de l'agroalimentaire, d'artisans mais aussi des patrons.

Lors de ces dernières élections, les militants des bonnets rouges étaient éparpillés sur les listes de droite ou de gauche. On pourrait pltôt les comparer aujourd'hui à un syndicat de défense des intérêts bretons. La liste de Christian Troadec n'a pas fait le poids face à celle de Jean-Yves Le Drian (à nouveau élu président de la région).

Les paysans et les ouvriers reprochent au mouvement des bonnets rouges de s'être éteint après avoir fait tomber l'écotaxe.

Reportage de Géraldine Hallot

►►► Pour en savoir plus écoutez | Que deviennent les bonnets rouges ?

A 13 h 00, nous recevrons le leader emblématique des bonnets rouges et maire de Carhaix, Christian Troadec.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.