C’est l’heure des grands virages dans les milieux agricoles. Après les céréaliers, qui ont décidé de se lancer collectivement dans la qualification HVE, (Haute Valeur Environnementale), c’est aujourd’hui l’interprofession bétail et viande qui recommande le flexitarisme.

Des vaches au Salon de l'agriculture
Des vaches au Salon de l'agriculture © Radio France / Thomas Pontillon

Le flexitarisme consiste à limiter sa consommation de viande sans être pour autant uniquement végétarien. Mais c’est quand même une sacrée révolution pour une interprofession qui tire son revenu de la vente de viande.

Ainsi les professionnels de la filière ont décidé, pour entamer un virage radical, de se lancer dans une campagne de publicité, avec ce slogan "Aimez la viande, mangez-en mieux" : le résultat de deux ans de réflexion pour répondre aux attentes des consommateurs, - dont 96% déclarent aimer et consommer de la viande selon les professionnels -, mais aussi des consommateurs désormais soucieux de son origine, comme de l'environnement.  La consommation de viande a déjà beaucoup baissé en France, pour passer à 320 grammes par personne et par semaine.  

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.