Le détenu Jean-Claude Pautot devant une de ses oeuvres
Le détenu Jean-Claude Pautot devant une de ses oeuvres © Radio France / Yann Gallic

C'est la grande évasion au Centre pénitentiaire Sud Francilien. Onze détenus ont préparé une exposition sur "Le Voyage", avec des oeuvres d'art originales. Yann Gallic a pu visiter cette exposition inédite.

Organisée par la Réunion des musées nationaux (RMN), cette exposition a ouvert mardi à l'intérieur des murs de la prison. On peut y voir des peintures, sculptures, dessins, estampes et photographies, une centaine d'oeuvres d'art qui ont été prêtées par des musées parisiens, normands et bretons.

L'originalité de cette exposition? Elle a été conçue par des détenus qui ont sélectionné les oeuvres et choisi le thème du voyage. "Une évidence" selon Djamal :

Le voyage, c'est l'évasion, le rêve.

Pendant un an, les prisonniers ont été accompagnés par Vincent Gille, chargé d'études documentaires à la Maison de Victor Hugo à Paris, et commissaire scientifique de l'exposition.

Vincent Gille:"Au début, les détenus me disaient: les musées, ce n'est pas pour nous"

Jean-Claude Pautot fait partie des onze détenus associés au projet. Emprisonné depuis plus de 30 ans, il a commencé à peindre et à sculpter dans sa cellule. Jean-Claude nous présente l'une de ses oeuvres choisie pour l'exposition: un masque en terre cuite (photo ci-dessus).

Jean-Claude Pautot: "L'art m'a aidé à me reconstruire"

Jusqu'au 27 novembre, cette exposition sera ouverte uniquement aux autres prisonniers, aux personnels du centre pénitentiaire et aux familles des détenus qui ont participé à ce projet.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.