Pour rémunérer les 12 000 prêtres en activité et les 11 000 laïcs salariés, l'Église a besoin des offrandes de ses fidèles et pour cela doit moderniser sa communication

 Le "denier du culte" représente 40 % des 700 millions d'euros perçus chaque année par l'Église
Le "denier du culte" représente 40 % des 700 millions d'euros perçus chaque année par l'Église © Maxppp / L'Alsace / Darek SZUSTER

A Paris, 40 % du denier de l'Église est récolté pendant la période des fêtes. Une période cruciale alors que le nombre de donateurs baisse. Pour boucler leur budget, les diocèses ciblent donc les nouveaux donateurs, plus jeunes. Et pour les séduire, dans le 12e arrondissement, on pousse la chansonnette.

► POUR EN SAVOIR PLUS LIRE "Denier du culte : les diocèses à la peine rivalisent d'idées"

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.