C'était une promesse du candidat Macron, le pass Culture est désormais en phase d'expérimentation. Dans cinq départements tests, la Seine-Saint-Denis, le Finistère, la Guyane, L’Hérault, et le Bas-Rhin, 10 000 jeunes de 18 ans ont accès à l'application pour dépenser 500 euros dans la culture.

Les premiers bénéficiaires du pass culture ont un an pour utiliser les 500 euros disponibles, à répartir entre culture numérique, objets physiques
Les premiers bénéficiaires du pass culture ont un an pour utiliser les 500 euros disponibles, à répartir entre culture numérique, objets physiques © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Dans la longue file de sacs à dos qui patientent pour activer leurs sésames à l'espace culturel le CentQuatre à Paris, beaucoup viennent pour la première fois. Au total, 3 558 jeunes de Seine Saint Denis se sont inscrits pour participer à l'expérimentation. 

Florent Facq, chargé de développement au sein du Ministère de la Culture est présent sur place, pour les aider à télécharger l'application Pass Culture. Présentée sous forme d'un carrousel d'images, l'application met en avant les suggestions des partenaires culturels, pour amener les expérimentateurs vers de nouvelles expériences, comme un spectacle au Centre national de la danse, un ciné-concert, ou des cours de percussions. Plus de 300 acteurs culturels sont présents à ce stade sur Paris et le 93, trop peu au goût des jeunes.

Un service public en chantier

Pour faire évoluer ce nouveau service public, les expérimentateurs sont appelés à faire eux-mêmes des suggestions aux référents du ministère de la Culture, et à proposer des retours sur expérience pour demander par exemple à pouvoir inviter des amis au spectacle, ce qui n'est pas encore possible actuellement.

Pour dépenser les 500 euros qui leur sont alloués, les jeunes auront un an à compter de l'activation de leur pass, et devront se limiter à 200 euros pour les services numériques (streaming, abonnements en ligne) et 200 euros pour les biens physiques (CD, jeux-vidéo, instruments de musique).

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.