Après douze mois de deuil, les funérailles royales auront lieu aujourd’hui à Bangkok.

Ils sont environ 200.000, tous vêtus de noir des pieds à la tête, aux abords de l’esplanade royale face au Grand Palais. Assis à même le trottoir, ces Thaïlandais observent la procession funéraire du roi Rama IX, Bhumibol Adulyadej, menée par un énorme chariot en bois doré portant le cercueil. 

Nune Malikorn, une fonctionnaire, explique pourquoi elle tenait à venir :

C’est quelque chose de très important pour nous tous, les Thaïlandais, de venir ici, car le roi est quelqu’un qui nous a toujours donné beaucoup de courage. Pour nous, c’est la dernière occasion que nous avons de tous nous réunir pour pouvoir lui exprimer notre dévotion. Cela renforce aussi notre amour de la nation thaïlandaise.

Plus loin dans la foule, un commerçant venu avec sa famille du lointain nord-est du pays, explique pourquoi le souverain défunt est si important pour les Thaïlandais : 

C’est quelqu’un qui a fait énormément pour l’amélioration du sort des Thaïlandais et pour le développement du pays. Il a enseigné des choses très concrètes aux Thaïlandais qu’ils ont pu appliquer dans leur vie, des choses très pratiques et qui apportaient des résultats, comme par exemple l’économie suffisante.

De nombreux jeunes sont présents. Certains ont campé toute la nuit pour être sûr d’être bien placés pour voir la procession funéraire. Et ils vont passer toute la journée sous un soleil féroce jusqu’à la crémation du corps du roi dans la soirée.  Cette cérémonie grandiose marque la fin d’une époque, la fin d’un règne exceptionnel qui a duré 70 ans. La succession pour le nouveau roi Maha Vajiralongkorn, fils du roi défunt, sera d’autant plus difficile. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.