Alors que le président Sissi est en passe d'être réélu, l'Egypte a déclaré une guerre totale aux jihadistes dans le Sinaï, après le carnage contre la mosquée soufi de Bir Al-Abed qui a fait plus de 300 morts en décembre.

Depuis, l'armée égyptienne a bouclé la péninsule du Sinaï et mène quotidiennement des opérations anti-terroristes. Dans cette guerre du désert, le canal de Suez est devenu une barrière anti-jihadiste.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.