Un reportage de Yann Gallic

L’année dernière, le ministre de l'Intérieur avait déjà publié une circulaire pour assouplir les critères imposés par le précédent gouvernement.

Il avait notamment ouvert l'accès à la nationalité aux salariés précaires et aux étudiants.

Ce matin, il va donc faire denouvelles propositions en Conseil des ministres.Car en France, la naturalisation ressemble encore à un long parcourt du combattant.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.