Par Delphine Simon

Marine Le Pen, la présidente du Front National qui est aussi députée européenne, s’est insurgée le 23 novembre dernier sur BFM TV contre le nombre et le salaire des fonctionnaires européens, trop payés et trop nombreux selon elle.

Marine Le Pen : « Il y a 55.000 fonctionnaires européens, dont 1 sur 6 –permettez-moi du peu, est tout de même payé plus de 100.000 euros par an. Il y a largement trop [de fonctionnaires européens à Strasbourg]. Ils sont partout ! »

Quel crédit accorder aux propos de Marine Le Pen ?

__

C'est vrai. Il y a bien 55 000 fonctionnaires européens.

La Commission européenne emploie 33 000 d’entre eux à Bruxelles, à Luxembourg et aux 4 coins de l’Europe dans les bureaux des Représentations. 6 000 fonctionnaires travaillent pour le Parlement européen entre les sièges de Strasbourg, de Bruxelles mais aussi à Luxembourg. Et 2 000 fonctionnaires travaillent pour la Cour de justice à Luxembourg ; la moitié s’occupe de traduire les arrêts de la Cour dans les 23 langues de l'Union.

Quant aux autres fonctionnaires, ils travaillent au Comité des régions, à la Cour des comptes, au Comité économique et social, au Conseil de l'Union européenne, à la Banque centrale européenne à Francfort ou dans les différentes agences de l'Union Européenne.

Alors c’est vrai : ça fait du monde, mais la Commission répond qu’elle s’occupe de 500 millions d’Européens dans 27 Etats membres, avec 40% de fonctionnaires en moins que la Ville de Paris. Quant aux salaires des fonctionnaires européens les mieux payés, Marine Le Pen semble se baser sur les déclarations du premier ministre britannique.

Pour David Cameron, 16% des fonctionnaires européens touchent plus de 100 000 euros par an. Ce qui n’est pas exactement la même chose qu’1 fonctionnaire sur 6, mais la Commission ne dément pas et renvoie aux salaires des hauts fonctionnaires britanniques, encore mieux payés.

L’un des porte-parole de la Commission européenne, Antoni Gravili : « Par exemple en Angleterre, il y a des centaines de gens qui sont mieux payés que le premier ministre, et d’ailleurs le salaire le plus élevé, dans le Royaume-Uni, pour un fonctionnaire, c’est 380.000 livres sterling, ce qui est beaucoup plus que le salaire maximum à la Comission européenne. Nous sommes des expatriés, il faut donc faire une comparaison avec des organisations internationales, des bureaux de juristes internationaux, avec des services diplomatiques. Et là, on voit que les salaires ne sont pas si intéressants à la Commission européenne. Et c’est pour cela que depuis plusieurs années maintenant, on a du mal à attirer des candidats des Etats membres riches, y compris la France. On peut virer tous les fonctionnaires européens dans toutes les institutions, et même dans ce cas-là, on n’arrive pas à des économies de 5 milliards d’euros. »

__

- L’enjeu, derrière tout cela, c’est la discussion sur le budget européen jusqu’en 2020.

Plutôt que de mettre la main au porte-monnaie, plusieurs Etats veulent réduire les dépenses administratives qui représentent 6% de ce budget européen. Les fonctionnaires rappellent avoir fait des efforts : la semaine de travail allongé de 37 à 40 heures, l'âge de la retraite bientôt relevé de 63 à 65 ans, en expliquant qu’ils paient en moyenne 33% d’impôts sur leur salaire brut et qu’à partir de 2013, il leur faudra aussi prendre en charge un 28ème Etat membre : la Croatie fait son entrée officielle le 1er juillet prochain.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.