Reportage de Julie Pietri

__

Marche commémorative de sans papiers samedi 27 août 2011 de la place de la République à Paris jusqu' à l'Eglise Saint Bernard.
Marche commémorative de sans papiers samedi 27 août 2011 de la place de la République à Paris jusqu' à l'Eglise Saint Bernard. © Xavier de Torres/Maxppp

Alors qu'ils ont plutôt l'habitude de fuir les contrôleurs et autres inspecteurs, entre 200 et 300 travailleurs sans papiers Maliens, Sénégalais, Érythréens, ou encore Marocains ont investi hier soir les locaux de l'Inspection du travail, dans le XXème arrondissement de Paris. Ils y sont restés jusqu'à 22 heures, le temps d'obtenir un rendez-vous avec le directeur de cabinet de la mininistre du Travail, Myriam El Khomry. Une action rare, d'autant plus rare d'ailleurs que cette fois ci, ils étaient soutenus par l'intersyndicale du Ministère du Travail qui leur a facilité l'accès aux lieux. Cette fois, il n'est pas vraiment question de "régularisation pour tous", mais de mesures plus accessibles, pour contourner les "patrons voyous" qui profitent de leur statut de sans papier pour les exploiter.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.