Pour 61% des Français, l'Eglise n'est pas assez présente dans les quartiers populaires.

Panoramique de la rue de Verdun, Vieux-Pays, à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise)
Panoramique de la rue de Verdun, Vieux-Pays, à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) © CC-BY-SA 3.0 Clicsouris

C'est ce qui ressort d'une enquête publiée hier par la Conférence des évêques de France. Un peu plus de 40 % estiment que l'Eglise a un rôle "plutôt important" à jouer auprès des exclus - personnes agées, seules ou SDF - et dans les quartiers populaires.

C'est une bonne nouvelle pour l'Institution, mais pas vraiment une surprise pour les spécialistes de religion, comme pour ceux qui travaillent sur le terrain .

A Garges-les-Gonnesses, cela fait 24 ans que des religieuses vivent et œuvrent auprès des plus démunis dans un quartier populaire de l'Est de la ville. Et de plus en plus de monde sonnent à leur porte.

Un reportage de Viviane Le Guen

Clocher de l'église Saint-Martin à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise)
Clocher de l'église Saint-Martin à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) / CC-BY-SA 3.0 Clicsouris
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.