Tout au long de la course, les voiliers du Vendée Globe sont suivis par satellite grâce à une entreprise basée à Toulouse.

mages aériennes de Hugo Boss, skipper Alex Thomson (GBR), lors d'une sortie d'entrainement en solo au large de l'Angleterre, le 16 Septembre 2016
mages aériennes de Hugo Boss, skipper Alex Thomson (GBR), lors d'une sortie d'entrainement en solo au large de l'Angleterre, le 16 Septembre 2016 © Cleo Barnham / Hugo Boss / Vendée Globe

Chaque bateau est équipé d'une balise de localisation et d'assistance, ce qui permet notamment d'améliorer la sécurité des skippers en mer.

Grâce aux données de près de 130 satellites, CLS, un opérateur de systèmes satellitaires basé à Toulouse détecte la présence d'icebergs menaçants.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.